top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurZeteo

Marguerite Kardos : « Quel est ton désir le plus ardent ? »




Marguerite Kardos a contribué dans sa jeunesse à la traduction et à la publication des Dialogues avec l’ange dès la première édition de ce livre devenu best-seller mondial.

 

Dialogues avec l’ange est le recueil qui contient quatre-vingt huit entretiens entre quatre jeunes et celui qu’ils ont appelé leur maître intérieur, ou ange. Au rythme hebdomadaire au début, ils ont eu lieu entre 1943 et 1944 en Hongrie, au pire moment de la seconde guerre mondiale.

 

Depuis son enfance à Budapest, Marguerite Kardos était très proche de Gitta Mallasz, la seule survivante parmi ces quatre jeunes. À la demande de celle-ci, Marguerite Kardos a entamé la traduction de la retranscription manuscrite de ces quatre-vingt huit échanges. La découverte de ce texte, qui répondait à toutes ces questions d’alors, et bien au-delà, a bouleversé sa vie.

 

Depuis, les Dialogues avec l’ange ont pris une importance considérable. Ils nourrissent la spiritualité pour beaucoup de personnes qui, dans tous les pays, sont en quêtes. Dont de très nombreux chrétiens, notamment parmi les orthodoxes qui voient une profonde complémentarité entre les messages de l’ange et la tradition. Pour de plus en plus de catholiques et de protestants aussi, les Dialogues sont devenus un livre incontournable.

 

Aujourd’hui, à l’heure où les structures ecclésiales en crise ont de plus en plus de mal à porter le message de l’évangile au monde, on peut croire que le divin se manifeste parfois aux hommes par d’autres canaux, comme les témoignages de ceux qui ont vécu une expérience de mort imminente. Ou comme les messages issus des Dialogues avec l’ange.

 

Marguerite Kardos, à l’origine linguiste de haut niveau, s’était spécialisée dans la civilisation sumérienne. Celle qui, bien avant notre ère, avait développé un haut niveau de médecine et de spiritualité, l’une et l’autre étroitement liées. Grâce aux circonstances de la vie, et la découverte des Dialogues avec l’ange, elle est devenue thérapeute naturopathe. Elle anime encore aujourd’hui de nombreux stages et séminaires.

 

Avec une sagesse et une paix rayonnantes, elle témoigne ici une seconde fois pour Zeteo, après sa première participation en juin 2021. Un nouveau témoignage qui met en lumière, avec une force immense, l’unité profonde de notre relation au divin, et de l’unité profonde de la vie physique et de la vie spirituelle.

 

Au cours de cet épisode, Marguerite Kardos se penche plus particulièrement sur cette question que l’ange avait posé à l’un des quatre jeunes : « Quel est ton désir le plus ardent ? ».

 

Avec elle, apprenons à chercher ce qui est ardent, ce feu qui nous guide, découvrons le miroir merveilleux en nous, celui qui révèle tout, celui qui repose en nous et qui nous met en relation avec le Christ : « C’est LUI qu’il reflète, mais seulement s’il y a silence.»


Pour écouter ce 280ème épisode avec Marguerite Kardos, il suffit de cliquer sur le bouton en haut de ce texte, ou de cliquer ici pour l'écouter sur le site de Zeteo, de cliquer ici pour l'écouter sur Spotify, Deezer et toutes les bonnes applications de podcasts, ou encore de cliquer ici pour l'écouter sur la chaîne YouTube de Zeteo.


_________________




Pour mieux connaître Marguerite Kardos, cliquer ici.





_________________




Pour en savoir plus sur sur les stages animés par Marguerite Kardos, cliquer ici.



_________________



Pour (ré)écouter la première participation de Marguerite Kardos à Zeteo, cliquer ici.







_________________


Notre gratitude


Chers amis, chers auditeurs,


Nous tenons à remercier ceux qui ont répondu à notre dernier appel, la semaine dernière. Vous avez été plus nombreux que d’habitude, cela fait chaud au cœur, nous tenons à vous exprimer toute notre gratitude.

 

C’est important, il faut savoir le faire, même si cela peut avoir un effet démobilisateur pour les autres donateurs potentiels. C’est ce qu’il ne faudrait pas, car nous avons toujours besoin de dons. La cinquantaine de dons reçus en une semaine, c’est un bel élan qui doit surtout être confirmé maintenant, au moment où nous avons commencé la traversée de l’été, où nous avons encore besoin de vous mobiliser à nous aider.

 

Une cinquantaine de dons, c’est un beau chiffre, mais si on le ramène aux dizaines de milliers d’écoutes par semaine, cela nous laisse raisonnablement croire et espérer que vous êtes plus nombreux à pouvoir répondre à nos appels. Peu importe le don, qui est toujours généreux, toujours important.

 

Il n’y a pas de petits montants, il n’y a que des beaux gestes !

 

Nous continuons donc, nous continuons ensemble, merci à ceux qui vont rejoindre ceux qui ont déjà donné et à qui nous redisons merci de tout cœur.

 

Merci aussi à ceux qui continuent de nous envoyer des messages magnifiques, merci pour toutes ces réactions si belles et si nombreuses aux épisodes les plus récents, comme à ceux qui sont plus anciens.

 

D’avance, un immense merci à ceux qui répondront à cet appel.

 

Pour faire un don, il suffit de cliquer sur le bouton Soutenir Zeteo, ci-dessous, pour aller sur notre compte, sécurisé par HelloAsso, pour le paiement de dons en ligne pour l'association Telio qui gère tous nos podcasts. 



Fraternellement,

 

Guillaume Devoud

 

 

Vos dons sont défiscalisables à hauteur de 66% : par exemple, un don de 50€ ne coûte en réalité que 17€. Le reçu fiscal est généré automatiquement et immédiatement à tous ceux qui passent par la plateforme de paiement sécurisé en ligne de HelloAsso

 

Nous délivrons directement un reçu fiscal à tous ceux qui effectuent un paiement autrement (chèque à l’association Telio, 116 boulevard Suchet, 75016 Paris – virement : nous écrire à info@zeteo.fr ).  


_________________

 

Pour découvrir BETHESDA, cliquer ici.

 

Pour découvrir TELIO, cliquer ici.

 

Pour découvrir CANOPÉE, cliquer ici.

 

Pour lire les messages de nos auditeurs, cliquer ici.

 

Nous contacter : contact@zeteo.fr

 

Proposer votre témoignage ou celui d'un proche : temoignage@zeteo.fr

コメント


bottom of page