top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurZeteo

Clara Gaymard : Le monde a besoin que nous réalisions nos rêves




Clara Gaymard est une femme d’affaire qui, cet été, a écouté l’un de ses rêves les plus profonds : aller marcher seule pendant plusieurs semaines, en parcourant les chemins de la via Francigena. Ce pèlerinage millénaire, un peu oublié, relie Canterbury à Rome, en passant par la France.


Partant du Col du Grand Saint Bernard, elle a parcouru près de 900 kilomètres à pied, sans rechercher la pénitence ou la souffrance. Mais, plutôt, pour découvrir « le beau, le bon, le doux et l’agréable, même si cela demande un effort ».


Clara Gaymard partage les joies qu’elle a vécu, en traversant des paysages magnifiques, en allant de surprises en béatitudes. Avec poésie, et aussi l’humour et la légèreté qui expriment si bien les choses les plus simples et les plus profondes, elle parle de la solitude, du contact merveilleux avec une nature magnifique et parfois abandonnée des hommes.


Clara Gaymard nous parle avec amour de l’Italie, de l’alliance unique qui unit la beauté des paysages au génie de ses architectes. Ayant fait le choix de l’hébergement chez l’habitant plutôt que dans les relais pour les pèlerins, elle raconte ses rencontres avec les italiens, « nos cousins joyeux ».


Elle décrit un pays moins marqué par la désertification rurale que la France, moins envahi – encore - par l’urbanisation outrancière et les couches de bitûme qui nous coupent de nos connexions avec la terre.


Ce qui compte, pour Clara Gaymard, c’est d’accomplir son rêve. Il faut oser partir, sans remettre au lendemain, sans avoir peur de partir quelque fois pour de mauvaises raisons : elles deviennent bonnes parce qu’on s’est engagé sur le chemin.


L’expérience de Clara Gaymard permet de savourer, à sa suite, l’enchantement des milles joies de l’accomplissement d’un rêve qu’elle continue de vivre depuis son retour, dans la simplicité et l’évidence d’une expérience humaine et spirituelle rayonnante et apaisante.


Pour écouter notre 245ème épisode avec Clara Gaymard, il suffit de cliquer sur le bouton en haut de ce texte, ou de cliquer ici pour l'écouter sur le site de Zeteo, de cliquer ici pour l'écouter sur Apple Podcast, Spotify, Deezer et toutes les bonnes applications de podcasts, ou encore de cliquer ici pour l'écouter sur la chaîne YouTube de Zeteo.


--------------



Pour (ré)écouter la première participation de Clara Gaymard à Zeteo, en compagnie de Gonzague de Blignières, cliquer ici.





--------------


Pour nous aider à réaliser notre rêve


Chers amis, chers auditeurs de Zeteo, de Bethesda, de Telio et de Canopée,

 

Comme le dit Clara Gaymard dans l’épisode que nous diffusons dès aujourd’hui, le monde a besoin que nous réalisions nos rêves. C’est ainsi qu’il peut changer et que nous pouvons le rendre meilleur : En le rapprochant le plus possible de nos rêves et de nos idéaux les plus beaux.

 

C’est l’aventure que nous vivons avec vous avec nos quatre podcasts : ZeteoBethesdaTelio et Canopée.

 

Quand cette aventure a commencé, nous ne savions pas qu’elle nous permettrait de vivre des expériences si riches et si profondes avec nos invités et nos témoins.

 

Nous n’avions pas non plus imaginé un instant que ces expériences seraient partagées par des auditeurs aussi nombreux, eux-mêmes si riches et si différents, comme en témoignent les messages et les témoignages si souvent bouleversants que nous recevons de leur part.

 

Heureusement, le projet à l’origine de Zeteo, et des podcasts qui ont suivi, était très imparfait. Comme le dit si bien Clara Gaymard, il s'améliore parce que nous nous sommes engagés sur le chemin. Comme la via Francigena, c’est lui qui nous rend meilleurs.

 

Et c’est sur ce chemin que nous avons la joie de continuer à réaliser ce rêve si profond : partager la flamme de l’amour, de l’espoir et de la confiance. Avec, pour nous, le regard sur Celui qui incarne ce feu d’amour, d’espoir et de confiance : le Christ.

 

Comme il l’a dit à Thérèse d’Avila, cette passionnée de Dieu que nous racontons dans l’épisode le plus récent de Telio, combien nous voudrions que son feu embrase le monde !

 

C’est le rêve que nous poursuivons, et que nous sommes si heureux de partager avec vous dans cette aventure si folle qui s’appelle l’Évangélisation.

 

Nous rêvons de continuer ce rêve, que nous vivons éveillés. C’est pour cela, au moment où s’achève cette quatrième année de chemin commun, que nous faisons appel à tous ceux qui, parmi vous, peuvent contribuer à notre effort d’évangélisation gratuite, par un don.

 

D’avance, nous remercions ceux qui répondront à notre appel. Peu importe le montant des dons, le plus important, c’est le nombre de ceux qui donnent. Parce que c’est ce nombre qui dit le mieux si nos podcasts répondent à un besoin important.

 

C’est ce que nous croyons, et que nous confions au Seigneur. C’est lui, et lui seul, qui dessine et aplanit le chemin. C’est lui qui, s’il le veut, suscite les donateurs parmi vous.  


Vos dons sont défiscalisables à hauteur de 66% : par exemple, un don de 50€ ne coûte en réalité que 17€. Le reçu fiscal est généré automatiquement et immédiatement à tous ceux qui passent par la plateforme de paiement sécurisé en ligne de HelloAsso, en cliquant bien sur le bouton Faire un don plus bas :


Nous souhaitons à tous une montée vers Noël avec beaucoup de joie dans le cœur et d’étoiles dans les yeux, avec une pensée particulière pour ceux qui souffrent, ceux qui sont seuls, ceux qui doutent, 


Fraternellement,

Guillaume Devoud

Nous délivrons directement un reçu fiscal à tous ceux qui effectuent un paiement autrement (chèque à l’association Telio, 116 boulevard Suchet, 75016 Paris – virement : nous écrire à info@zeteo.fr ).


--------------

TELIO - Thérèse d'Avila, la passionnée de Dieu


Thérèse d’Avila, c’est une femme incroyable, qui réunissait en elle presque toutes les qualités que l’on peut attendre d’une femme, à tel point que plusieurs siècles après sa mort, elle représente pour beaucoup l’idéal féminin, dans le monde entier et pas seulement pour les chrétiens.

Une femme qui était à la fois conquérante et aventureuse, mystique et poétique, ce qui veut dire qu’elle était entièrement consumée par un feu qui était trop brûlant pour elle. Un feu qu’elle a transmis tout autour d’elle, en créant des monastères, en écrivant des livres, en dévoilant des nouvelles manières de prier.

Ce feu, c’est celui de Dieu, celui qu’elle a reçu du Christ pendant sa vie. Le feu de l’amour divin absolu. Comme le lui a dit Jésus un jour : « je suis venu jeter le feu sur terre, et combien je désire qu’il s’embrase ! »

Je vais te raconter comment Thérèse d’Avila a reçu ce feu divin, et comment elle l’a propagé autour d’elle. De son temps, il y a plus de cinq cents ans, comme aujourd’hui. Car peu de femmes ont autant marqué l’histoire qu’elle, au point d’être encore très vivante et très présente au XXIème siècle.

Thérèse est née le 28 mars 1515, à Avila. Une cité prospère au cœur de l’Espagne, un peu perdue au milieu des paysages désertiques de la Castille. Avila est habitée par des chevaliers, des capitaines héroïques qui savent défendre leur ville dans les luttes qui l’opposent aux autres villes ou à l’autorité du roi. C’est encore une époque où les guerres régionales font rage, où le pouvoir du roi ne s’impose pas encore complètement.

Thérèse est l’une des douze enfants de la famille, l’une des dix enfants de la deuxième épouse de son père qui s’est remarié après la mort de sa première femme. Mais elle est sans doute la préférée de son père. Elle est jolie, pleine de charme et d’élégance. Sa gaieté et la vivacité de son intelligence enchantent tout le monde.

Toute petite, elle est marquée par les histoires qui sont racontées à la maison : celles des luttes contre les infidèles, ceux qui ne reconnaissent pas le même Dieu catholique qui est vénéré dans toute l’Espagne. À l’âge de 5 ans, elle convainc son frère de 7 ans de partir à l’aventure. Ils quittent la maison et la ville pour aller chez les Infidèles et pour y mourir en martyrs. Heureusement leur épopée ne va pas très loin, ils sont remarqués très vite et ramenés sains et saufs à la maison.... (écouter l'épisode pour connaître la suite)



Pour écouter ce 18ème épisode de Telio, il suffit de cliquer ici.


--------------


BETHESDA - François-Xavier : La prière de guérison a bouleversé ma vie



François-Xavier témoigne de la guérison personnelle qu’il a vécue à l’église Saint Nicolas des Champs, à Paris. Au cours d’un soirée de prière de guérison à laquelle il était plutôt venu pour observer, il s’est senti appelé et presque aussitôt guéri, comme de nombreux autres participants venus ce soir-là dans cette église.

François-Xavier dit comment cette guérison a bouleversé sa vie. Depuis, il met son talent de journaliste au service de cette cause : faire connaître au grand public le phénomène des prières de guérison, pratiquées à Paris comme de nombreux lieux en France et dans le monde. Il a créé des documentaires, devenus très populaires sur YouTube. Il a aussi écrit un livre-enquête, qui permet de mieux comprendre cette grâce particulière et encore trop peu connue.

Avec François-Xavier, nous écoutons le récit d’un homme qui révèle à quel point la grâce de Dieu est puissante et actuelle, au point de pouvoir toucher et guérir tous ceux qui la demandent.



François-Xavier


Pour écouter ce 62ème épisode de Bethesda avec François-Xavier, il suffit de cliquer sur le bouton en haut de ce texte, ou de cliquer ici.





--------------


CANOPÉE - Christophe de La Chaise : Pour une entreprise performante ET humaine



Christophe de La Chaise est un homme d’entreprise et de communication. Il dirige le Ceca, un centre de formation et de communication tourné vers l’entreprise et pour une économie plus humaine. En 2002, il a lancé l’Université Homme Entreprises. Chaque année, à la fin du mois d’août dans un grand château du bordelais, des personnalités de tous bords viennent parler de l’entreprise.

Industriels, entrepreneurs, enseignants, chercheurs, artistes, psychologues, philosophes, sportifs, aventuriers… Ils sont plus de 170 qui sont ainsi venus contribuer à dessiner le nouveau visage de l’entreprise, parmi lesquels Philippe Dessertine, Christophe André, Pascal Bruckner, Guy Gilbert, Éric Emmanuel Schmitt, Barbara Hendrickx, Ingrid Betancourt, Michel Serres, Pierre Rabhi

Christophe de La Chaise, s’appuyant sur les témoignages, les exemples et les anecdotes de ces personnalités hors du commun, pose les bonnes questions : Celles dont les réponses permettent la mutation du travail, pour qu’il soit davantage au service de la personne humaine que l’inverse. Les acteurs d’un monde meilleur sont ceux qui privilégient la question du sens, de la confiance en soi, en l’autre et en l’entreprise.

Christophe de La Chaise parle enfin de la vague de fond des valeurs montantes qui sont réellement en train de révolutionner le travail dans des milliers d’entreprises en France : la bienveillance, la gratitude, la solidarité. Son témoignage est solide, réconfortant et mobilisateu



Christophe de La Chaise


Vous pouvez écouter cet épisode de Canopée en cliquant ici.


--------------

Pour en savoir plus à notre sujet, cliquer ici. Pour en savoir plus au sujet de Bethesda, cliquer ici.

Pour en savoir plus au sujet de Telio, cliquer ici.

Pour en savoir plus au sujet de Canopée, cliquer ici. Pour lire les messages de nos auditeurs, cliquer ici. Nous contacter : contact@zeteo.fr Proposer votre témoignage ou celui d'un proche : temoignage@zeteo.fr







Comments


bottom of page