top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurZeteo

Mathilde François : Dieu peut tirer du bien de tout





Mathilde François est psychologue et psychothérapeute. Elle a elle-même traversé une enfance profondément marquée par la maltraitance. Issue d’un milieu social privilégié, elle a souffert de violences psychologiques et physiques de ses parents. Des catholiques pratiquants, bien insérés dans le monde… D’où, selon son expression, leur « invincible irréprochabilité ». D’où l’usage d’un pseudonyme, autant pour protéger sa famille que pour respecter ses parents.


Pour Mathilde François, le vide d’amour de son enfance était tel qu’il aurait pu l’engloutir. Dès l’âge de 7 ou 8 ans, elle a commencé à développer des TOC. Ceux-ci ont peu à peu empoisonné son existence en lui imposant des mécanismes d’auto-protection lui prenant jusqu’à trois à quatre heures chaque jour.

 

Cela n’a pas suffit. Elle a connu de graves troubles alimentaires, qui étaient pour elle l’ultime moyen d’évacuer la souffrance.

 

Celui qui a sauvé Mathilde François, c’est Jésus. Très jeune, elle a s’est sentie attirée par lui, notamment dans l’eucharistie et l’adoration. Si, pendant de longues années, cela n’a fait disparaître aucun tourment, cela a tout changé pour elle. En s’abritant auprès de Dieu, en lui criant toutes ses souffrances, Mathilde François a renoncé au chemin de la mort.

 

Avec la séparation de ses parents, c’était le début d’un long chemin de rédemption qui a rendu l’amour possible : le mariage, puis la maternité. De son expérience, Mathilde François a retiré cette conviction : l’amour peut guérir de tout. Parce que le pire, au-delà des souffrances et des sévices, c’est le manque d’amour.

 

Depuis, Mathilde François exerce comme psychologue et psychothérapeute. Particulièrement auprès des plus démunis, comme dans les bidonvilles d’un pays d’Afrique où elle vient de vivre pendant plusieurs années. Pour elle, ils sont ceux qui ont le plus besoin d’être écoutés, mais qui ne demandent plus rien depuis longtemps…

 

Tous les chagrins sont supportables si on en fait un récit. La privation de la possibilité de nommer et de confier la douleur, c’est le mal qui est encore plus grand que toutes les violences et toutes les souffrances.

 

Aujourd’hui, Mathilde François partage les histoires de ceux qui se confient à elle. Et si tous les maux ne sont pas vaincus sur cette terre, avec elle, c’est comme si nous touchions de nos doigts la certitude qu’ils seront tous transformés en bien par Celui qui, pour l’éternité, a vaincu le monde.


Pour écouter ce 269ème épisode avec Mathilde François, il suffit de cliquer sur le bouton en haut de ce texte, ou de cliquer ici pour l'écouter sur le site de Zeteo, de cliquer ici pour l'écouter sur Spotify, Deezer et toutes les bonnes applications de podcasts, ou encore de cliquer ici pour l'écouter sur la chaîne YouTube de Zeteo.


Pour échanger directement avec l'auteure : mathilde.francois410@gmail.com


crédit photo : AM2L Photographie


__________________



Pour lire Les chemins creux, le nouveau livre de Mathilde François, cliquer ici.







__________________



Pour lire De la maltraitance à la liberté, le premier livre de Mathilde François, cliquer ici.







__________________



Pour écouter la première participation de Mathilde François à Zeteo, cliquer ici.





__________________



À chaque fois, votre générosité a été la réponse envoyée par le Seigneur


Chers amis, chers auditeurs,

 

Cette nouvelle semaine qui s’achève est marquée pour nous par deux temps forts : Depuis mercredi, avec le podcast Bethesda, nous diffusons le témoignage d’Anne. Depuis aujourd’hui sur Zeteo, nous retrouvons, quatre ans plus tard, celui de Mathilde François.

 

Deux témoignages exceptionnels et bouleversants, qui vont tous les deux au cœur de la souffrance. Et qui révèlent la même chose, dans des circonstances très différentes : l’étendue infinie de l’amour divin. Il est le seul à aller partout, car Dieu seul connaît la profondeur des blessures et sait les guérir. Jésus est le seul qui peut s’approcher de toutes les souffrances.

 

Quand de telles personnes témoignent ainsi, nos podcasts sont au cœur de la mission.


Nous en avons la certitude, et cela nous met en joie : Ici, le doute n’a pas sa place. Ici, Dieu ou l’Église ne se discutent pas. Parce que c’est ici que le Christ a soif d’amour, et qu’il est toujours présent : dans nos blessures, nos hontes, nos peurs, nos maladies et nos morts.

 

Cette mission, nous la renouvelons chaque semaine, avec l’espérance de trouver les bons témoins. Comme Anne et Mathilde : ceux et celles qui apporteront la lumière et la consolation, particulièrement à ceux qui en ont le plus besoin.

 

Une mission que nous renouvelons à chaque fois avec la confiance en ce qui surviendra. Notre activité repose entièrement sur la gratuité, et donc sur la générosité des auditeurs.

 

Nous sommes les premiers à en être surpris : Se remettre en confiance au lendemain, ça marche ! À ce jour, si parfois l’inquiétude a montré le bout de son nez, à chaque fois, la confiance a été plus forte. Et à chaque fois, votre générosité a été la réponse envoyée par le Seigneur.

 

Nous continuons. Comme chaque semaine, nous renouvelons notre appel aux dons auprès de ceux d’entre vous qui peuvent aider, et dont c’est peut-être le tour. Nous le renouvelons avec, cette semaine, cette confiance que nous inspire Mathilde François, quand elle nous dit que le meilleur remède pour chasser les peurs, c’est de penser à Jésus.

 

Un grand merci à ceux qui, cette semaine, répondront à cet appel !

 

Pour faire un don, il suffit de cliquer sur le bouton Soutenir Zeteo, ci-dessous, pour aller sur notre compte, sécurisé par HelloAsso, pour le paiement de dons en ligne pour l'association Telio qui gère tous nos podcasts. 



Dans quelques jours, nous nous retrouvons comme chaque année pour l’Ascension, avec un très grand ami de Zeteo, 


Fraternellement,

 

Guillaume Devoud

 

 

Vos dons sont défiscalisables à hauteur de 66% : par exemple, un don de 50€ ne coûte en réalité que 17€. Le reçu fiscal est généré automatiquement et immédiatement à tous ceux qui passent par la plateforme de paiement sécurisé en ligne de HelloAsso

 

Nous délivrons directement un reçu fiscal à tous ceux qui effectuent un paiement autrement (chèque à l’association Telio, 116 boulevard Suchet, 75016 Paris – virement : nous écrire à info@zeteo.fr ).  


__________________


Pour découvrir ZETEO, cliquer ici.

 

Pour découvrir BETHESDA, cliquer ici.

 

Pour découvrir TELIO, cliquer ici.

 

Pour découvrir CANOPÉE, cliquer ici.

 

Pour lire les messages de nos auditeurs, cliquer ici.

 

Nous contacter : contact@zeteo.fr

 

Proposer votre témoignage ou celui d'un proche : temoignage@zeteo.fr

留言


bottom of page